Accueil » Origines et traditions de la fête américaine de Thanksgiving

Origines et traditions de la fête américaine de Thanksgiving

Picture of Enzo

Enzo

Coach Sportif

Depuis des siècles, les Américains célèbrent Thanksgiving, un événement qui leur rappelle leurs racines et leurs traditions. La fête a été lancée il y a plus de 400 ans par les premiers colons européens et s’est développée au fil des années. Dans cet article, nous explorerons les origines et les traditions de la fête de Thanksgiving, et nous découvrirons comment cette célébration est devenue une partie intégrante de la culture américaine.

La fête de Thanksgiving, c’est quoi ?

La fête de Thanksgiving est une célébration américaine annuelle, traditionnellement observée chaque année le quatrième jeudi de novembre. Connue pour ses festivités familiales, ses délicieux repas et ses activités divertissantes, elle est l’une des fêtes les plus populaires aux États-Unis et aussi dans le monde entier. Mais que signifie vraiment la fête de Thanksgiving ? Quand et comment a-t-elle commencé ?

La date de Thanksgiving remonte à 1621, lorsque les premiers colons pèlerins qui étaient venus en Amérique du Nord organisaient une grande fête pour célébrer leur première récolte abondante. La fête était un hommage à Dieu pour avoir béni les colons avec une telle réussite agricole. Les colons ont invité leurs amis Wampanoag à se joindre à eux pour partager le repas et les festivités. Certains historiens pensent que la fête a duré jusqu’à trois jours.

Bien que la fête n’ait pas été reconnue officiellement par les autorités coloniales, elle a été célébrée depuis 1621 par des générations et des générations d’Américains. La date de Thanksgiving a varié au fil des ans, mais en 1863, le président Abraham Lincoln a déclaré que la fête serait célébrée chaque année le quatrième jeudi du mois de novembre. Cette proclamation a donné naissance à la tradition moderne de Thanksgiving telle que nous la connaissons aujourd’hui.

La traditions associées à la fête de Thanksgiving comprennent des repas familiaux abondants composés de plats typiques tels que le dinde rôtie, les patates douces, le maïs soufflé et les canneberges. Les familles se rassemblent autour d’une table pour partager un repas convivial et prier ensemble, remerciant Dieu et célébrant leur chance d’avoir eu une bonne année. Après le repas, il est courant que les familles s’amusent en jouant à des jeux ou en regardant un match de football américain à la télévision. Dans certaines régions des États-Unis, il est même coutume d’aller chasser au dindon sauvage avant Thanksgiving !

Cependant, au fil des ans, la fête a pris une tournure plus commerciale et plus politique. De nombreuses personnes considèrent maintenant la journée comme une occasion de profiter des promotions spéciales des magasins et des soldes offerts par différents commerçants pour acheter des articles dont ils ont besoin ou dont ils ont envie avant Noël. On observe également une tendance croissante à utiliser Thanksgiving comme jour pour manifester contre différents problèmes politiques ou sociaux pertinents aux États-Unis ou au monde entier.

Malgré l’influence croissante du commerce et du politique sur la célébration moderne de Thanksgiving, beaucoup considèrent toujours cette occasion comme une journée pour se rassembler en tant que famille et remercier Dieu pour ses bénédictions. La fête est donc encore considérée comme un temps pour apprécier ce que nous avons et nous souvenir de ceux qui nous ont précédés – un moment pour s’arrêter et apprécier les richesses spirituelles et matérielles dont nous bénéficions chaque jour.

Origines et traditions de la fête américaine de Thanksgiving

Les origines de la fête de Thanksgiving

Les origines de la fête de Thanksgiving remontent à l’époque coloniale américaine, lorsque les Pères Pèlerins débarquèrent sur les côtes du Massachusetts en 1620. Cet événement est communément connu sous le nom de «fête des pèlerins» et il est célébré chaque année par des millions d’Américains. La fête est célébrée chaque année le quatrième jeudi de novembre et elle a été officiellement proclamée par le président Abraham Lincoln en 1863.

La fête de Thanksgiving commença avec la première récolte des Pères Pèlerins en 1621. Les colons et leurs invités autochtones Wampanoag firent un banquet pour fêter ce qu’ils considéraient comme une bénédiction divine pour leur première récolte victorieuse et leur nouvelle vie en Amérique. Cette célébration symbolise la gratitude qu’ils ressentaient pour toutes les bonnes choses qui leur étaient arrivées et ce fut le début d’une longue tradition américaine.

Au cours des siècles, la fête de Thanksgiving a pris plusieurs formes différentes. Dans certaines régions, elle était célébrée avec des banquets où les gens se rassemblaient pour partager nourriture et boisson, mais aussi pour chanter et raconter des histoires. Dans d’autres régions, elle impliquait des activités sportives telles que football ou course à pied. La fête était souvent accompagnée d’un service religieux où les gens remerciaient Dieu pour ses bienfaits.

Cependant, ce n’est qu’après la Guerre civile américaine que la fête est devenue un événement national officialisé. En 1863, le président Abraham Lincoln proclama que la fête serait célébrée chaque année le quatrième jeudi de novembre « en reconnaissance de tous les bienfaits que Dieu nous accorde ». Depuis lors, la fête de Thanksgiving est reconnue aux États-Unis comme une journée nationale de grâce et de gratitude pour toutes les bonnes choses qui nous arrivent.

Aujourd’hui, la fête de Thanksgiving est toujours associée à la nourriture et au partage. Les familles se rassemblent autour d’un repas traditionnel composé de dinde farcie, de patates douces, de poireaux en conserve, de haricots verts, etc., qu’ils mangent ensemble avant d’aller regarder un match de football américain à la télévision ou jouer à des jeux à l’intérieur ou à l’extérieur. La fête se termine souvent par des desserts variés tels que tarte aux pommes, gâteau aux noix ou pudding au caramel.

En fin de compte, Thanksgiving est une occasion unique pour rendre hommage à nos ancêtres et exprimer notre gratitude pour ce que nous avons reçu. Chaque année, des millions d’Américains profitent pleinement du jour pour rassembler leurs familles et célébrer tout ce qui compte vraiment dans notre vie : l’amour et la gratitude.

La tradition de la fête de Thanksgiving

La fête de Thanksgiving est l’une des plus grandes et des plus anciennes fêtes américaines. Elle est célébrée chaque année autour du quatrième jeudi du mois de novembre. Thanksgiving est une journée spéciale où les Américains expriment leur gratitude pour tout ce qu’ils ont reçu dans leur vie.

L’origine de la fête de Thanksgiving remonte à 1621, lorsque les premiers colons européens sont arrivés en Amérique du Nord. Leurs premiers récoltes ont été bénies par les Indiens Wampanoag qui leur ont montré comment cultiver la terre et qui leur ont donné des aliments pour survivre aux premiers hivers. Pour remercier leurs bienfaiteurs, les colons ont décidé de célébrer un jour de fête avec eux. Cette journée a été officiellement reconnue par le président George Washington en 1789, et elle est devenue depuis lors un jour férié national américain.

La tradition qui se rattache à la fête de Thanksgiving est profondément ancrée dans l’héritage américain. C’est une journée où toute la famille se réunit autour d’un repas traditionnel comprenant des plats tels que la dinde rôtie, les patates douces, les navets, la purée de pommes de terre et la tarte aux citrouilles. Les gens partagent également leurs joies et leurs peines en racontant des histoires sur leurs vies et en se souvenant des moments spéciaux passés ensemble.

Il existe également une variété de jeux populaires liés à Thanksgiving. Les jeux sont souvent organisés entre parents et enfants pour favoriser une atmosphère joyeuse. Les jeux les plus populaires sont le football américain, le softball, le basketball, la course à trois jambes et bien d’autres encore. En outre, il existe une variété de décorations typiques liées à Thanksgiving telles que des couronnes faites à partir de feuilles d’érable rouge et or, des ballons colorés, des arcs-en-ciel et même des petits cochons roses en papier mâché.

Les gens célèbrent également Thanksgiving avec des prières communes pour remercier Dieu pour sa bénédiction et sa protection au cours de l’année écoulée. La fête comprend également différents actes caritatifs tels que donner aux pauvres et aider ceux qui souffrent dans le besoin. Les gens se rassemblent également pour organiser des programmes spéciaux à la radio et à la télévision afin de sensibiliser les gens aux avantages qu’ils peuvent tirer de cette journée spéciale.

Enfin, Thanksgiving est considérée comme une excellente occasion pour renforcer les relations familiales et amicales ainsi que cristalliser l’esprit patriotique américain parmi ses citoyens. C’est un moment idoine pour exprimer sa gratitude pour ce que l’on a reçu dans sa vie et prendre conscience que chaque jour compte beaucoup dans nos vies quotidiennes. Ainsi, chaque année, les Américains cèlent cette occasion unique avec enthousiasme en partageant du temps avec leurs proches tout en honorant leurs traditions ancestrales.

Origines et traditions de la fête américaine de Thanksgiving

La fête de Thanksgiving en Amérique

La fête de Thanksgiving est une tradition annuelle qui remonte à plus d’un siècle aux États-Unis. Bien qu’elle soit populaire dans le monde entier, elle est particulièrement importante pour les Américains, qui la célèbrent chaque année avec enthousiasme.

Les origines de la fête remontent à 1621, lorsque des colons anglais et des Wampanoag, une tribu amérindienne, se sont réunis pour célébrer leur première récolte en Nouvelle-Angleterre. Les Amérindiens ont aidé les colons à apprendre à cultiver du maïs et à attraper du gibier, ce qui leur a permis de survivre tout au long de l’hiver. Ces colons ont alors décidé de célébrer ce succès commun avec un grand festin.

Depuis lors, la fête de Thanksgiving est devenue une tradition annuelle aux États-Unis. Chaque année, les Américains se retrouvent autour d’une table pour partager un repas traditionnel composé de dinde rôtie, de purée et d’autres plats typiques. Il y a également des gâteaux et des desserts spéciaux servis à cette occasion.

La fête de Thanksgiving est également synonyme d’esprit familial et communautaire. Les familles se retrouvent pour passer du temps ensemble le jour même ou pendant le week-end avant le jeudi suivant Thanksgiving. Les familles peuvent se réunir pour regarder des films, jouer à des jeux ou aller en promenade. Certains organisent également des matchs amicaux de football ou de basket-ball entre amis et famille.

Aujourd’hui, la fête de Thanksgiving est considérée par beaucoup comme une occasion spéciale pour exprimer sa gratitude pour les bénédictions et les personnes qui nous sont chères. En effet, elle permet aux gens non seulement de remercier leurs proches pour leur présence et leur soutien constant mais également de prendre le temps de réfléchir sur ce qu’ils ont accompli et sur ce qu’ils peuvent encore faire pour améliorer leur situation et celle des autres.

Bien que les traditions autour du jour de Thanksgiving puissent varier d’une région à l’autre aux États-Unis, une chose reste constante: la gratitude que nous ressentons envers nos proches et notre pays pour tout ce qu’il représente.

La fête de Thanksgiving dans le monde

La fête de Thanksgiving a été célébrée pour la première fois aux États-Unis en 1621, mais elle n’est pas limitée à ce pays. Bien que le style et les pratiques changent d’un pays à l’autre, cette fête est devenue une tradition populaire dans le monde entier.

En Amérique du Nord, Thanksgiving est principalement une occasion pour se rassembler et être reconnaissant pour tout ce que l’on possède. Les repas traditionnels sont faits de dinde, de purée de pommes de terre et de tarte à la citrouille. Dans certaines régions, il est également coutume de partager des cadeaux et des cartes entre amis et membres de la famille.

Au Royaume-Uni, Thanksgiving est une occasion pour célébrer le couronnement et les anniversaires des monarques britanniques et se concentre principalement sur les festivités plutôt que sur la reconnaissance. La nourriture traditionnelle comprend le pudding à la figue, le pain à la citrouille et le gâteau aux noix.

Dans les Caraïbes, Thanksgiving est connue sous le nom de « Jour des Pères » ou « Jour des Ancêtres ». Cette fête a lieu chaque année à la fin du mois d’octobre et consiste en des cérémonies spirituelles importantes qui unissent les familles afin d’honorer les défunts. Les repas typiques comprennent des ragoûts de poisson, des accras de morue et du poulet braisé.

En Afrique du Sud, Thanksgiving est également connue sous le nom de « Jour des Ancêtres » ou « Khoisan ». Il est généralement célébré à la fin du mois d’octobre par les communautés Khoisan et San, qui sont originaires d’Afrique australe. Cette fête est principalement consacrée à remercier les ancêtres pour leurs bénédictions et leurs contributions historiques au peuple Khoisan. Des repas spéciaux sont préparés avec des aliments naturels locaux tels que des légumes frais, des fruits exotiques et du pain maison.

En Australie, Thanksgiving est célébrée comme un jour férié national chaque année en octobre ou novembre. Les festivités sont généralement centrées autour des cultures aborigènes australiennes avec diverses cérémonies culturelles telles que des chants religieux traditionnels, des spectacles artistiques et un feu solennel allumé pour honorer les ancêtres aborigènes. Des plats typiques comprennent souvent du poisson grillé ou du kangourou mariné accompagnés de laitues fraîches et de fruits exotiques locaux.

Bien qu’il existe certaines différences entre chaque version mondiale de Thanksgiving, toutes partagent le même message fondamental : être reconnaissant pour ce que l’on a et apprécier ce que la vie nous offre. Aujourd’hui, Thanksgiving est une journée reconnue par les nations du monde entier comme une occasion pour remercier Dieu ou l’univers pour tout ce qui nous a été donné durant l’année écoulée.

En conclusion, la fête de Thanksgiving est une tradition profondément ancrée dans la culture américaine et se distingue par ses origines religieuses et historiques. Elle est associée à l’esprit de gratitude et de partage et permet à toutes les personnes qui la célèbrent de se rassembler et de célébrer leurs richesses. C’est un événement très coloré qui permet à chacun de célébrer l’esprit américain et ses racines.

FAQ

Quand a-t-on commencé à célébrer Thanksgiving aux Etats-Unis ?

Les premières célébrations de Thanksgiving aux États-Unis remontent à 1621. C’est ce jour-là que les colons du Massachusetts et les Wampanoags, un peuple autochtone d’Amérique du Nord, se sont réunis pour partager un repas et remercier Dieu pour leur récolte.

A quoi est liée la fête américaine de Thanksgiving ?

La fête américaine de Thanksgiving est étroitement liée à l’arrivée des premiers colons européens en Amérique du Nord et à leur survie grâce à la bienveillance des autochtones Wampanoags. Elle est également devenue une journée consacrée aux prières et aux actions de grâce pour remercier Dieu.

Quel type d’aliments sont servis à l’occasion de Thanksgiving ?

Le plat principal traditionnellement servi à l’occasion de Thanksgiving est le « dinde », accompagnée de sauce au cranberry, de purée de pommes de terre, de maïs en grains entiers, etc. Des desserts tels que la tarte aux citrouilles et la tarte aux pommes sont également servis.

Quelles sont les activités traditionnelles associées à la fête américaine de Thanksgiving ?

Les activités traditionnelles associées à la fête américaine de Thanksgiving incluent le partage d’un repas familial et la pratique des sports tels que le football américain et les jeux vidéo. De plus, le jour même ou le lendemain, certains magasins proposent des ventes spéciales pour profiter des bonnes affaires.

Quand se déroule officiellement la fête américaine de Thanksgiving ?

La fête américaine de Thanksgiving se déroule officiellement le quatrième jeudi du mois de novembre chaque année.

Table des matières