Accueil » Sécheresse vaginale : Comment prévenir et traiter ce problème intime de manière naturelle ?

Sécheresse vaginale : Comment prévenir et traiter ce problème intime de manière naturelle ?

Picture of Enzo

Enzo

Coach Sportif

Bienvenue dans l’univers de la santé intime féminine ! Dans cet article, nous allons explorer ensemble comment prévenir et traiter naturellement la sécheresse vaginale, un problème intime trop souvent passé sous silence. Prêtes à prendre soin de vous en douceur ? Let’s go!

Sécheresse vaginale : Comment prévenir et traiter ce problème intime de manière naturelle ?

La sécheresse vaginale est un problème courant touchant de nombreuses femmes à un moment de leur vie. Cela peut être dû à la prise de contraceptifs oraux hormonaux ou à la ménopause, lorsque les niveaux d’œstrogènes diminuent. Bien que la perte de libido ne soit pas directement liée à la sécheresse vaginale, les rapports sexuels peuvent devenir inconfortables voire douloureux, ce qui peut finalement affecter le désir. Il est donc important de traiter ce problème pour éviter un cercle vicieux. Le Dr Julia Maruani, vice-présidente de la Société Française de Colposcopie et de Pathologie Cervico-vaginale (SFCPCV), propose des solutions naturelles pour prévenir et traiter la sécheresse vaginale.

Lubrification naturelle

Le lubrifiant est le premier réflexe à adopter pour pallier le manque de sécrétions naturelles. Il est important d’utiliser des lubrifiants naturels et biologiques qui contiennent des ingrédients tels que la glycérine, l’acide hyaluronique d’origine naturelle ou l’aloe vera. Certaines huiles végétales pures comme l’huile d’amande douce, de coco, de bourrache, de calendula ou de millepertuis peuvent également être utilisées pour hydrater la vulve. Il est cependant déconseillé de les utiliser si vous utilisez un préservatif, car cela pourrait fragiliser le préservatif.

Hydratation régulière

Pour un effet plus radical et durable contre la sécheresse vaginale, il est recommandé d’utiliser un traitement hydratant local régulier. Cela peut se faire en utilisant des ovules ou des gels plusieurs fois par semaine, indépendamment du moment des rapports sexuels. Ces produits sont disponibles en pharmacie sans ordonnance et doivent contenir de l’acide hyaluronique, ainsi que d’autres ingrédients tels que l’acide lactique, des acides gras et des extraits de plantes comme l’argousier ou l’aloe vera, pour renforcer l’effet équilibrant et hydratant.

Supplémentation efficace

Les compléments alimentaires peuvent aider à équilibrer la flore intime et réduire l’inconfort lié à la sécheresse vaginale. Il est important de les utiliser sur une période de 3 mois pour obtenir des résultats efficaces. Les probiotiques de la famille des lactobacilles sont particulièrement efficaces, surtout en association avec des prébiotiques qui nourrissent les lactobacilles. Certains compléments alimentaires peuvent également contenir des vitamines du groupe B, C et E, des huiles végétales (onagre, bourrache…) ou des extraits de plantes (canneberge).

Des œstrogènes locaux en complément

En cas de douleurs liées à la perte de souplesse du vagin, un traitement hormonal à base d’œstrogènes locaux peut être nécessaire. Ce traitement, qu’il s’agisse d’une crème, d’un ovule ou d’un anneau vaginal, passe très peu dans le sang et n’augmente pas les risques de cancer du sein, selon une récente méta-analyse. Il peut donc être utilisé même en cas de facteur de risque.

Pour prévenir et traiter la sécheresse vaginale de manière naturelle, il est essentiel de prendre soin de son corps en utilisant des solutions naturelles telles que des lubrifiants naturels, des traitements hydratants locaux, des compléments alimentaires et, si nécessaire, des traitements hormonaux locaux. Il est également important de consulter un professionnel de la santé pour des conseils adaptés à votre situation.

Table des matières