Accueil » Harpagophytum : Le remède miracle contre l’arthrose et les douleurs ? Découvrez la vérité !

Harpagophytum : Le remède miracle contre l’arthrose et les douleurs ? Découvrez la vérité !

Picture of Enzo

Enzo

Coach Sportif

Harpagophytum : véritable solution contre l’arthrose ? La réponse ici !

Harpagophytum : Véritable allié contre l’arthrose et les douleurs articulaires

L’harpagophytum, également connu sous le nom de « griffe du diable », est une plante originaire d’Afrique du Sud. Sa popularité en phytothérapie est due à ses propriétés antidouleur et anti-inflammatoires. Mais qu’en est-il réellement de cette plante réputée ? Examinons de plus près ses caractéristiques et ses bienfaits.

1. Les propriétés anti-inflammatoires de l’harpagophytum

L’harpagophytum est riche en principes actifs tels que l’acide cinnamique et les harpagosides, ce qui lui confère des propriétés anti-inflammatoires démontrées. Les peuples indigènes d’Afrique du Sud utilisent cette plante depuis des siècles pour soulager les douleurs articulaires. L’industrie pharmaceutique l’intègre désormais dans certaines formulations antidouleur.

Chez les personnes souffrant d’arthrose ou de rhumatisme, l’harpagophytum contribue à améliorer le confort articulaire en inhibant les substances sécrétées en cas d’inflammation. Cette propriété anti-inflammatoire est particulièrement intéressante pour les pathologies articulatoires et/ou tendineuses. Elle permet également d’améliorer la souplesse des articulations affectées par l’arthrose.

2. Les utilisations de l’harpagophytum

L’harpagophytum est disponible sous différentes formes, telles que les gélules, les extraits secs, les teintures mères, les gels ou les pommades. Le choix du mode d’administration dépendra de l’objectif recherché. Il est cependant essentiel de vérifier la teneur en substances actives du produit choisi et de privilégier une certification biologique, si possible.

La posologie recommandée varie de 1,5 à 6 grammes par jour, répartis sur les trois repas quotidiens, pour un usage oral. Pour une efficacité optimale, il est recommandé de suivre un traitement d’au moins deux à trois mois. Cependant, il est important de noter que malgré sa nature naturelle, l’harpagophytum reste une plante active. Il est donc conseillé de lire attentivement les notices avant utilisation et, si possible, de consulter un avis médical préalable.

Sources

  • Intérêt des anti-inflammatoires naturels dans les douleurs inflammatoires liées à la pratique sportive, conseils à l’officine, Marlène Mangeolle, Docteur en pharmacie, UFR de pharmacie de Grenoble, 1er octobre 2018
  • Phytothérapie : Harpagophyton, Vidal
Table des matières