Accueil » Comment ce complément alimentaire vendu en pharmacie a-t-il pu passer les contrôles malgré la présence d’une substance interdite ?

Comment ce complément alimentaire vendu en pharmacie a-t-il pu passer les contrôles malgré la présence d’une substance interdite ?

Picture of Enzo

Enzo

Coach Sportif

🔍 Plongeons dans les coulisses des compléments alimentaires vendus en pharmacie ! Comment un produit a-t-il réussi à passer les mailles du filet des contrôles malgré la présence d’une substance interdite ? Une enquête captivante sur les failles du système de régulation vous attend… 🕵️‍♂️ #Santé #Pharmacie #ContrôlesSanitaires

Un rappel massif du complément alimentaire Serrapeptase

Le laboratoire Biocyte est actuellement confronté à une situation délicate. Son complément alimentaire Serrapeptase, commercialisé dans toutes les pharmacies et parapharmacies de France, fait l’objet d’un rappel massif. La raison de ce rappel est la présence d’une substance interdite dans ce produit, ce qui soulève des questions sur les contrôles et les autorisations de mise sur le marché des compléments alimentaires.

La présence d’une enzyme non autorisée

Selon la fiche de rappel publiée par Rappel Conso, le complément alimentaire Serrapeptase contient de la serratipeptidase, une enzyme dont la commercialisation en tant que complément alimentaire n’est plus autorisée. Cette substance, qui était autrefois autorisée en Europe, a été interdite pour une raison qui reste encore à éclaircir. Malgré cette interdiction, le laboratoire Biocyte a réussi à commercialiser le produit et à le mettre en vente dans toutes les pharmacies du pays.

Des questions sur les contrôles et les autorisations

Ce rappel massif pose des questions sur les contrôles et les autorisations de mise sur le marché des compléments alimentaires. Comment une substance interdite a-t-elle pu passer les contrôles sanitaires et être présente dans un produit vendu en pharmacie ? Les autorités sanitaires doivent maintenant enquêter pour comprendre comment cette situation a pu se produire.

Les risques pour les consommateurs

Outre les questions sur les contrôles et les autorisations, il est important de souligner les risques pour les consommateurs. Rappel Conso indique que la prise de ce complément alimentaire peut entraîner des effets secondaires tels que des éruptions cutanées, des difficultés respiratoires et des allergies. De plus, les femmes enceintes et allaitantes sont déconseillées de consommer ce produit.

Les mesures prises par le laboratoire Biocyte

Face à cette situation, le laboratoire Biocyte a réagi en lançant une procédure de rappel. Les consommateurs sont invités à ne plus consommer le complément alimentaire Serrapeptase et à le détruire. Une ligne téléphonique spéciale a été mise en place pour répondre aux questions des consommateurs et des instructions précises ont été données pour le retour du produit rappelé.

Le rappel massif du complément alimentaire Serrapeptase met en évidence des problèmes dans les contrôles et les autorisations de mise sur le marché des produits alimentaires. Il est essentiel que les autorités sanitaires mènent une enquête approfondie pour comprendre comment une substance interdite a pu passer les contrôles et se retrouver dans un produit vendu en pharmacie. En attendant les résultats de cette enquête, il est conseillé aux consommateurs de faire preuve de prudence et de se conformer aux instructions du laboratoire Biocyte concernant le rappel du produit. La vigilance est de mise lors de l’achat de compléments alimentaires, et il est crucial de s’assurer de la conformité et de la sécurité des produits avant de les consommer.

Table des matières