Accueil » Ce complément alimentaire augmente-t-il vraiment le risque d’AVC ? Découvrez la vérité choquante !

Ce complément alimentaire augmente-t-il vraiment le risque d’AVC ? Découvrez la vérité choquante !

Picture of Enzo

Enzo

Coach Sportif

Entendu parler de ce complément alimentaire qui ferait grimper en flèche le risque d’AVC ? Attention, la vérité pourrait bien vous surprendre ! Dans cet article, nous décryptons les allégations choc pour démêler le vrai du faux. Accrochez-vous, ça va être instructif !

Les compléments alimentaires à base d’huile de poisson sont populaires en raison de leurs prétendus bienfaits pour la santé. Cependant, une nouvelle étude publiée dans la revue « BMJ Medicine » remet en question leur innocuité, en particulier pour les personnes en bonne santé.

Une augmentation du risque d’AVC pour les personnes en bonne santé

Cette étude a été menée sur une période de douze ans, et a inclus plus de 415’000 individus. Les résultats mettent en évidence un risque accru de 13% de développer une fibrillation auriculaire et de 5% de faire un AVC chez les sujets sans antécédents cardiaques qui prennent régulièrement des compléments à base d’huile de poisson.

Des bénéfices pour les personnes atteintes de troubles cardiovasculaires

En revanche, les compléments alimentaires à base d’huile de poisson pourraient être bénéfiques aux personnes atteintes de troubles cardiovasculaires. Ces personnes ont un risque réduit de 15% que la fibrillation auriculaire dégénère en infarctus du myocarde, ainsi qu’un risque diminué de 9% de souffrir d’une insuffisance cardiaque.

L’importance de la quantité et de la fréquence de prise des compléments

Il est important de préciser que l’étude ne mentionne pas spécifiquement les quantités et la fréquence de prise des compléments d’huile de poisson. Selon la Dre Alice Lichtenstein, cardiologue spécialiste du cœur, ces informations sont essentielles pour pouvoir évaluer précisément les risques potentiels.

Adopter une alimentation saine pour prévenir les maladies cardiovasculaires

La prise de compléments alimentaires à base d’huile de poisson n’est pas systématiquement recommandée dans le cadre de la prévention et du traitement des maladies cardiovasculaires. Au lieu de cela, la Dre Alice Lichtenstein suggère d’adopter une alimentation saine, en incluant du poisson dans son régime alimentaire une à deux fois par semaine. Il est également important de pratiquer une activité physique régulière, de réduire le stress et de favoriser un bon sommeil pour prévenir les maladies cardiovasculaires.

En conclusion, bien que les compléments alimentaires à base d’huile de poisson puissent avoir des bénéfices pour les personnes atteintes de troubles cardiovasculaires, ils peuvent augmenter le risque d’AVC chez les personnes en bonne santé. Il est donc important de consulter un professionnel de santé avant de commencer toute supplémentation, et de privilégier une alimentation saine et équilibrée pour prévenir les maladies cardiovasculaires.

Table des matières