Accueil » Arnica : la plante miracle pour soulager instantanément les douleurs ?

Arnica : la plante miracle pour soulager instantanément les douleurs ?

Picture of Enzo

Enzo

Coach Sportif

Vous vous demandez si l’arnica est réellement la plante miracle pour soulager instantanément les douleurs ? Découvrez dans cet article tous les bienfaits de cette plante surprenante !

Qu’est-ce que l’arnica et quels sont ses bénéfices pour soulager les douleurs ?

L’arnica, également connue sous le nom scientifique d’Arnica montana, est une plante vivace et herbacée qui pousse principalement dans les massifs montagneux. Elle est réputée depuis longtemps pour ses multiples propriétés bénéfiques, notamment ses effets anti-inflammatoires et antidouleurs. Utilisée sous forme de baume, de pommade ou même en teinture mère, l’arnica est aussi employée en phytothérapie ou en homéopathie.

Grâce à sa composition, l’arnica peut offrir de nombreux bienfaits pour soulager les douleurs. L’Organisation mondiale de la Santé reconnaît ses propriétés anti-inflammatoires qui peuvent être utiles dans le traitement des ecchymoses, des hématomes, des pétéchies ainsi que des piqures d’insectes et des phlébites superficielles.

Comment utiliser l’arnica pour soulager les douleurs ?

De par ses propriétés anti-inflammatoires, l’arnica peut être utilisée dans le cadre du traitement de diverses affections. Par exemple, elle peut être appliquée sur les blessures comme les entorses afin de diminuer la douleur. Elle s’avère également efficace pour accélérer la résorption des bleus et des ecchymoses.

Il est possible de se procurer des produits à base d’arnica sans ordonnance. Toutefois, il est essentiel de respecter les recommandations indiquées dans la notice, comme celle du gel arnica du Saint-Bernard. Si la douleur persiste au-delà de 3 à 4 jours, il est conseillé de consulter un médecin.

Précautions à prendre lors de l’utilisation de l’arnica

Malgré ses nombreux bienfaits, il convient de prendre certaines précautions lors de l’utilisation de l’arnica. Il est conseillé d’éviter d’appliquer l’arnica sur une surface de peau étendue ainsi que sur les muqueuses ou les yeux. Après utilisation d’un gel ou d’une crème à base d’arnica, il est important de se laver les mains soigneusement.

Il est déconseillé d’utiliser l’arnica sur des lésions ouvertes. En cas d’allergie à un composant du médicament contenant de l’arnica, par exemple des dérivés terpéniques, ou en cas d’allergie à des plantes de la famille des Astéracées, il est préférable d’arrêter immédiatement le traitement. En effet, certaines personnes peuvent ressentir des démangeaisons, des rougeurs voire une sensation de chaleur trop intense après l’application d’une crème à base d’arnica. Il est également préférable de ne pas utiliser l’arnica pendant la grossesse en l’absence de données documentées sur son utilisation chez les femmes enceintes.

Sources

  • Arnica Montana L, 1753, Conservatoire botanique national du bassin parisien, 27 février 2022
  • Volume 3 de monographies de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) sur une sélection de plantes, Organisation mondiale de la Santé, 2007
  • Notice du gel Arnica du Saint-Bernard, Base de données publique des médicaments, 29 mars 2024
Table des matières